Un éléphant ça trompe énormément

17 septembre 2006 males2007

Rubrique dédiée aux médias

Les prétendants 2007, 2006 d’Alain Duhamel « avec les biographies des principaux candidats à l’élection présidentielle de 2007 mais sans Ségolène Royal » (Wikipédia France).

Extrait de « Le dilemme de Jospin » par Alain Duhamel (Libération du 30 août 2006).

La présidente de la région Poitou-Charentes a choisi avec audace et jusqu’ici avec succès de mener une campagne à l’américaine et d’incarner la démocratie d’opinion. Elle le fait avec un appétit, une assurance, un professionnalisme, incontestables.
Elle pratique méthodiquement la triangulation idéologique à la Tony Blair, a su s’imposer en star de la télévision, en dit le moins possible pour rassembler le plus possible.
Elle ne répond qu’aux questions inoffensives et n’accepte que les confrontations sans risque.
Elle innove en esquivant, modernise en se taisant, impressionne en s’exposant comme les belles patriciennes impérieuses et muettes de Bellini.
Lionel Jospin incarne l’inverse même : la démocratie janséniste, exigeante, rigoureuse.

Publicités

Entry Filed under: Un éléphant ça trompe énormément

One Comment Add your own

  • 1. silver storm  |  17 septembre 2006 à 17:52

    C’est quand même incroyable d’arriver à dire que Ségolène Royal « ne répond qu’aux questions inoffensives », alors qu’elle se caractérise justement par des prises de position cataclismiques, à contre-pied du consensus politiquement correct de gauche, qui ne manquent pas d’ailleurs de provoquer des polémiques sans fin. Chacune de ses interventions (sur l’encadrement des jeunes délinquants, les 35 heures, le libéralisme de gauche, la carte scolaire, etc.) bouscule les ronflements ordinaires et porte le débat là où personne n’a osé le porter jusqu’à présent.
    Alors, être analyste politique professionnel et dire que Royal « ne répond qu’aux questions inoffensives » et « modernise en se taisant », c’est tout simplement dire: « je suis incompétent, mon métier m’ennuie, alors je prends ma retraite, ciao » !
    Au fait, les autres, ils disent quoi au juste ? Mis à part « Oh », « Ah », « Oh, « Moi, la Gauche », « Ah non », « Rrrhoo », « Bouh », « Berq », « Gniiii »… je ne parviens toujours pas à savoir où ils veulent mener les citoyens !

    (Et de grâce, M. Duhamel, laissez Bellini tranquille ! Pour votre reconversion, évitez la critique musicale : plume qui grince est sans écho !)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to comments via RSS Feed

Catégories

Articles récents

Commentaires récents

alvarezpennington6 sur C’EST ELLE !
Sabine sur DSK : Le Crépuscule du Mâle…
New online casino mo… sur DSK : fiches, cuisine et …
Brand new no deposit… sur DSK : fiches, cuisine et …
Carnival casino bonu… sur DSK : fiches, cuisine et …

Archives

Blogroll

Méta

 
%d blogueurs aiment cette page :